Société

Pour une fois, ce n’est pas de France que vient la critique contre notre beau pays mais des Pays-Bas.

À en croire Bjorn van den Boom, de l’organisation Natuurmonumenten, qui gère les territoires naturels néerlandais, la côte belge est “moche à pleurer”. “Il n’y a eu aucune politique de gestion, et c’est devenu un grand boulevard. C’est pour cela que tous les Belges viennent chez nous”.

(...)