Société

Le travail des enfants est une réalité au Ghana. Mais nullement une fatalité.

Le problème : c’est la pauvreté des fermiers, qui ont souvent des revenus à peine suffisants pour faire vivre leur famille.

Recourir à une main d’œuvre gratuite plutôt que rémunérée est largement la conséquence de la pauvreté des fermiers produisant du cacao. Les enfants sont la solution toute trouvée.

(...)