La fin du tabac n'a pas tué un seul café

Publié le - Mis à jour le

Société

Les chiffres sont loin de l'hécatombe dénoncée par les fédérations d'exploitants horeca

BRUXELLES Deux cents trois cafés ont fermé sur toute l'année 2011 en Belgique. Il s'agit de la perte la plus légère en 17 ans, souligne Le Soir samedi.

L'entrée en vigueur, le 1er juillet 2011, de l'interdiction de fumer dans les cafés n'a donc pas signifié la fin des cafés.

Les chiffres sont loin de l'hécatombe dénoncée par les fédérations d'exploitants horeca.

Les chiffres du Soir proviennent de l'Institut national de statistiques, qui a analysé les déclarations TVA des cafés. Ils montrent que la Belgique a perdu 13.000 cafés en 17 ans.

Mais la baisse suit plutôt la diminution de la consommation de bière que l'interdiction de fumer.

La perte en 2011 est en effet de 203 cafés, soit la perte la plus faible en 17 ans.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner