Société

Comme le relatent nos confrères du Figaro, cette collocation prend racine dans un immeuble de 10 étages qui a pour objectif de répondre à la crise urbaine du logement.

Son promoteur, qui propose 546 petites chambres couplées à des services partagés haut de gamme aux jeunes adultes, est catégorique: le bâtiment ouvert au printemps 2016 à Londres est la colocation la plus grande du monde.

Certaines chambres sont équipées d'une kitchenette et d'une salle de bain, tandis que certains locataires les partagent pour réduire les coûts. La chambre fait environ 12 mètres carrés.

Les habitants de l'immeuble se partagent de merveilleux endroits de vie, comme la pièce de coworking, un restaurant, un cinéma, un spa ou encore une salle de gym. Des activités ont également été pensées pour le bien-vivre ensemble: des soirées musicales, des cours de yoga, etc.

Ed Thomas, chargé de gérer les lieux par le promoteur privé The Collective explique: "Trouver une location à Londres est très chronophage et cher. Et même après avoir trouvé, la probabilité de tomber sur un groupe de personnes avec qui on s’entend est extrêmement mince. Nous voulons répondre à ce problème."

En moyenne, les chambres se louent entre 850 et 1.100 livres par mois (950 à 1.230 euros) en incluant l'énergie, internet, le ménage et les taxes communes. Les plus spacieuses peuvent atteindre les 1.400 livres (1.570 euros). A titre de comparaison, un logement partagé dans les quartiers chics coûte en moyenne 1.602 livres par mois et par personne contre 954 livres dans les zones moins centrales. Tout cela sans compter les charges annexes.