Société Trois demandes de réservation sur quatre au ski portent sur des séjours de deux ou trois nuits, selon les stations françaises.

Gratter le givre du pare-brise de la voiture, à l’aube, dans un village du Namurois, et se retrouver, frais et dispos, skis aux pieds peu après l’ouverture des pistes du domaine du Grand Massif, en Haute-Savoie. Alléchant, non ? Une équipe de La Dernière Heure a expérimenté la formule, encouragée par de plus en plus de stations alpines, mardi.

(...)