Société Une vieille rengaine, mais des engagements qui restent bien souvent vains.

C’est une tradition aussi établie que l’échange des vœux, la dinde à Noël ou le sapin. En début d’année, le Belge prend de bonnes résolutions. Cette fois, c’est la bonne ? Pas sûr, à en croire l’étude menée par IDEWE, service externe de prévention et de protection au travail.

Faire plus de sport, surveiller son alimentation, arrêter de fumer… On connaît déjà les principales résolutions qui tiennent à cœur aux Belges. Mais de là à les mettre en pratique, il y a bien plus qu’un pas que nombreux ne franchiront jamais.

Perdre du poids

Plus de la moitié des travailleurs sont en surpoids. Il ressort du rapport de santé d’IDEWE que plus de la moitié (54,2 %) des travailleurs belges ont un IMC d’au moins 25. Les hommes sont les plus concernés : 60 % d’entre eux ont un IMC égal ou supérieur à 25, contre 46,5 % des femmes.

Arrêter de fumer

En 2016, 28,2 % des travailleurs examinés fumaient. Il s’agissait plus précisément de près de 21 % des femmes et de presque 34 % des hommes. Les jeunes sont ceux qui fument le plus. Le pourcentage de fumeurs diminue en effet avec l’âge, allant de 32,5 % chez les jeunes de moins de 25 ans à 23,3 % chez les personnes âgées d’au moins 55 ans.

Faire de l’exercice

Les directives internationales et nationales recommandent une activité physique d’intensité modérée d’au moins 30 minutes par jour. Une activité physique régulière réduit en effet le risque de maladies cardiovasculaires, de pression artérielle élevée, de surpoids et de diabète. De manière générale, près de trois quarts (73 %) des travailleurs examinés faisaient moins de 150 minutes d’exercice physique par semaine, le pourcentage de femmes étant de 78,1 % et celui des hommes de 69 %. En outre, 66,2 % des moins de 25 ans et 75,9 % des personnes âgées d’au moins 50 ans n’atteignaient pas la norme en matière d’activité physique.

Alors, si vous souhaitez malgré tout tenir vos résolutions, suivez le conseil de Lode Godderis, directeur du département Knowledge, Information and Research d’IDEWE, "Chaque jour est le bon pour mettre en pratique vos bonnes résolutions. Si vous n’avez pas réussi à les respecter un jour, recommencez le lendemain. Il n’est pas nécessaire non plus de vous y mettre le 1 er janvier, car les premiers jours de l’an sont souvent encore rythmés par les fêtes. Ne plombez donc pas l’ambiance des fêtes, et commencez plutôt le 1 er février, une période où de nombreuses actions sont lancées, comme la Tournée minérale."