Société 65 % de la population est non seulement présente, mais surtout active sur les réseaux sociaux...

Juste au cas où vous n’aviez pas saisi le caractère particulièrement chronophage de la digitalisation : le Belge passe 5 h 03 par jour sur Internet, 1 h 34 sur les réseaux sociaux et 2 h 36 devant un écran d’au moins 11 pouces de diagonale (télé, laptop, PC) pour consommer des contenus audiovisuels (télévision de flux, VOD, streaming). Telles sont les conclusions de la vaste enquête Digital 2018 de l’agence We are Social.

Avec 8 millions d’utilisateurs actifs de l’Internet mobile et 89 % de la population active sur le Net tout court, notre Royaume se pose très dignement sur la carte mondiale de l’accès aux réseaux. Le virage mobile est plus que bien entamé : 28 % des connexions à Internet du pays ont lieu depuis un smartphone (et 8 % depuis une tablette). Bien sûr, 64 % des connexions se font toujours depuis un ordinateur. Mais ce poste perd 5 %, là où le mobile en gagne… 17 ! Le shift est là, bien lancé, inarrêtable. D’ailleurs, le Belge consomme désormais autant de vidéos en ligne sur un PC qu’un smartphone !

Côté réseaux sociaux, la Belgique est l’un des pays européens les plus accros. Tout particulièrement à Facebook. 7,5 millions de Belges sont "Active Social Media Users", soit 65 % de la population. Parmi eux, 6,3 millions accèdent à leurs plateformes sociales depuis un smartphone. Facebook est le service le plus plébiscité, avec 70 % des faveurs des Belges. YouTube (que le rapport considère comme un réseau social, ce qu’il n’est que très partiellement) est quasi aussi populaire, avec 69 % des internautes (ou mobinautes) qui l’utilisent régulièrement.

Le manque d’intérêt des Belges pour Twitter se confirme : seulement 22 % des citoyens actifs sur les réseaux sociaux font usage de la plateforme de microblogging. C’est autant que le moribond Google+, et bien moins que Facebook Messenger, WhatsApp, Instagram, Snapchat et même Skype, Pinterest ou Linkedin…

Si 7,5 millions de Belges sont inscrits sur Facebook, 3 millions utilisent Instagram au moins une fois par mois.

Le rapport délivre d’autres conclusions intéressantes : la pénétration du jeu mobile et du mobile banking est par exemple la même (32 %). Et la fonction la plus utilisée sur le smartphone par les Belges reste… le radio-réveil !