Le boom des maisons de repos

Publié le - Mis à jour le

Société

Le nombre de personnes qui ne vivent plus à leur domicile en Belgique est logiquement en augmentation constante

BRUXELLES Entre 1996 et 2012, le nombre de places en maisons de repos et de soins (MRS) est passé en Belgique de 18.871 à 68.377
soit une hausse de 360%, rapporte samedi la Libre Belgique qui se base sur des statistiques que vient de publier l'Inami. Une preuve que le vieillissement de la population est à l'oeuvre, souligne le journal.

Les chiffres montrent une réduction toujours plus grande du nombre de lits (87.651 en 1996 contre 62.618 en 2012 soit une baisse de 30 pc) en maison de repos "classiques" pour personnes âgées (MRPA) et une forte augmentation du nombre de places en maison de repos et de soins. Ces dernières offrent un encadrement médical et infirmier plus important et donc plus coûteux à des résidents dont la dépendance est plus lourde.

Depuis la fin 2010, il y a plus de lits dans les maisons de repos et de soins que dans les maisons de repos pour personnes âgées classiques.
Et l'écart s'accroît. Le dernier recensement dénombre 68.377 lits en MRS pour 62.618 en MRPA. La situation en Flandre qui influence ces chiffres avec 41.975 MRS pour 26.598 MRPA. En suivant le rythme des dernières années, il devrait y avoir, à la fin de cette année, moins de maisons de repos classiques en Flandre qu'en Wallonie.

Le nombre de personnes qui ne vivent plus à leur domicile en Belgique est logiquement en augmentation constante. En 1996, l'Inami avait agréé 106.522 lits pour le secteur. Ce nombre est désormais de 130.522 (MRS et maisons de repos classiques). Mais à côté des maisons de repos, les centre de soins de jours, pour personnes dépendantes ne désirant pas quitter leur domicile, se développent également depuis l'an 2000, surtout en Flandre. Le nord du pays compte 1.526 lits du genre, contre 170 à Bruxelles et 275 en Wallonie.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner