Société Chaque jour, près de 16 appels sont passés au Centre Antipoisons à cause de benzodiazépines.

"Les médicaments du système nerveux central représentent environ 40 % des appels pour médicaments reçus", explique le Centre Antipoisons (CAP). Sachant que plus de la moitié des appels de détresse passés au centre concernent l’ingestion de médicaments, un appel sur cinq est dû à un médicament qui agit sur le cerveau. Au total, en 2015, 21.030 appels traitaient d’intoxications médicamenteuses, 6.000 d’entre eux étaient passés pour des médicaments du système nerveux central.

Les benzodiazépines, utilisées surtout comme somnifères ou calmants, sont le plus fréquemment en cause. Elles font également partie des médicaments pour lesquels une surveillance en milieu hospitalier est souvent recommandée en cas de surdosage.

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.