Société

La fin du changement d'heure deux fois par an dans chaque État de l'Union européenne pourrait intervenir dès 2019. C'est du moins le calendrier "ambitieux" annoncé mercredi par la Commission européenne.

 L'exécutif européen avait déjà annoncé fin août dernier vouloir mettre fin aux changements d'heure saisonniers (printemps et automne).

Une consultation publique lancée par la Commission à la suite d'une résolution du parlement européen avait en effet montré que 84% des répondants n'en voulaient plus.

La Commission européenne a proposé mercredi d'y mettre fin dès 2019. Comme elle doit laisser aux États membres la liberté de décider s'ils veulent appliquer de façon permanente l'heure d'été ou l'heure d'hiver, elle leur a demandé de se prononcer au plus tard en avril 2019. Et de coordonner leurs choix, afin d'éviter une situation où certains États membres décideraient de continuer à appliquer les dispositions relatives à l'heure d'été alors que d'autres les supprimeraient.

"Le dernier passage obligatoire à l'heure d'été aura lieu le dimanche 31 mars 2019. Les États membres qui souhaitent revenir de façon permanente à l'heure d'hiver auront la possibilité de procéder à un dernier changement d'heure saisonnier le dimanche 27 octobre 2019. À compter de cette date, les changements d'heure saisonniers ne seront plus possibles", a indiqué Violeta Bulc, commissaire chargée des transports.

La Commission encourage la consultation au niveau national et invite déjà les États et les entreprises à se préparer à la suppression. La proposition doit toutefois encore être soumise au Parlement européen et aux États membres (le Conseil). Le calendrier ne pourra donc être respecté que si ces deux instances adoptent la proposition de l'exécutif au plus tard en mars 2019.