Le dernier accessoire que le Japon s'arrache

Geoffrey Favier (stagiaire) Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Société

Une entreprise nippone s'est lancée dans la fabrication d'objets contrôlés par la pensée

BRUXELLES Les jeunes japonais raffolent des dernières technologies et d'accessoires alliant le kitch et le kawaii (mignon, en japonais). La firme Neurowear l'a bien compris et s'est lancée dans le marché: elle a présenté au Tokyo Game Show (le salon annuel du numérique au Japon) un prototype de shippo, comprenez: queue, rapporte le Los Angeles Times. L'accessoire remue en fonction des émotions de son propriétaire.

Le fonctionnement est assez simple: l'engin est relié à un casque par Bluetooth. Un premier capteur, placé sur le front, permet de reconnaître l'activité électrique au niveau du cuir chevelu. Un autre est posé contre l'oreille afin de mesurer le pouls. Les deux détecteurs envoient ensuite un signal au moteur de la queue, qui se balance de gauche à droite et plus ou moins rapidement selon votre humeur.

On ne connaît pas encore le prix d'un shippo, mais l'on sait que la mise en vente doit avoir lieu à la fin de l'année. En attendant, vous pouvez vous offrir les necomini, des oreilles de chat qui fonctionnent sur le même principe, histoire de réaliser le combo parfait.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner