Le gouvernement a payé deux millions d'euros pour la location d'un bâtiment vide

Belga Publié le - Mis à jour le

Société

"Le gouvernement paye entre 20 et 40% de plus que le prix du marché"

BRUXELLES Le gouvernement a payé deux millions d'euros de loyer à la société anonyme Brussels Airport Company entre janvier 2011 et mars 2012 pour le nouveau centre de transit pour l'accueil des demandeurs d'asile établi à Steenokkerzeel, alors que ce bâtiment était inoccupé, rapporte samedi dans Het Laatste Nieuws.

Accusant un retard de deux années, le nouveau centre de transit "Caricole" avait été inauguré, le 25 avril dernier, par la secrétaire d'Etat à l'Asile et à l'Immigration, Maggie De Block, et le secrétaire d'Etat à la Régie des Bâtiments, Servais Verherstraeten.

Dans une lettre de la Cour des comptes datant de fin avril, il ressort que la Régie des Bâtiments a payé 1,97 million d'euros de loyer entre janvier 2011 et mars 2012 à Brussels Airport Company. "Ce sont deux millions d'euros d'argent du contribuable qui sont jetés par le fenêtre", estime le député N-VA Theo Francken.

Selon lui, le contrat de location de ce centre de transit est trop lucratif. "Le gouvernement paye entre 20 et 40% de plus que le prix du marché, parce que l'investisseur dans ce cas est sûr de ses revenus pendant certainement encore 36 ans parce qu'il le loue au gouvernement. Je ne dis pas qu'il y a de la corruption, mais c'est à tout le moins une ressemblance douteuse."

Ce nouveau centre moderne vient supplanter les deux anciens centres d'accueil des demandeurs d'asile, à savoir le centre de transit 127 à Melsbroek et le centre INAD, basé à l'aéroport même.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner