Le lait et la... bière aideraient à maigrir

Publié le - Mis à jour le

Société

Les deux breuvages contiendraient une molécule qui préviendrait la prise de poids et le diabète

BRUXELLES A la fin du mois de mai, des chercheurs allemands avaient fait un procès à décharge de la bière en expliquant que le breuvage n'était pas responsable des rondeurs abdominales dues à sa consommation. Aujourd'hui, c'est une étude publiée par des chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne qui montre que la boisson fermentée à base d'orge ou de houblon possède d'autres vertus. Mais, c'est en faisant des recherches sur le lait qu'ils sont arrivés à cette conclusion. En effet, le liquide blanc possède naturellement une molécule, appelée nicotinamide riboside, qui aurait des effets positifs sur la prise de poids et le diabète.


Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont soumis des souris à un régime riche en graisse. Celles qui avaient reçu des liquides contenant la dite molécule ne prenaient que 60% du poids pris par leurs consoeurs n'ayant pas reçu des doses de nicotimanide riboside. En plus d'être bénéfique en ce qui concerne la prise de poids, aucune des souris traitées n'a donné de signes du développement du diabète. Selon les chercheurs, même avec un régime normal, la molécule améliorerait la sensibilité à l'insuline.


Ce phénomène s'explique de cette manière. Lorsqu'elle est ingérée, la nicotinamide riboside stimule indirectement l'activité des sirtuines, des enzymes qui activent la combustion des graisses et les capacités oxydatives des cellules.


Mais cependant pas question de commencer à s'enfiler 33cl sur 33 cl ou briques de lait sur briques de lait. Les scientifiques suisses reconnaissent qu'à l'heure actuelle, ils n'ont pas pu mesurer la concentration de cette molécule dans le lait. "Impossible donc de savoir combien il faudrait en boire pour pouvoir en observer les effets.", rajoute l'un des chercheurs.


La modération reste donc de mise.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner