Société

Avec un total de 35 jours de repos en moyenne par an, la Belgique arrive en 17e position, à égalité avec le Venezuela, d'un classement du nombre de jours de repos par pays établi par le cabinet américain Mercer. Avec 44 jours, le Brésil est le pays qui compte le plus de jours de repos. La Corée du Sud et ses 21 jours de repos ferment le classement.

Par jour de repos, le cabinet Mercer entend à la fois les jours de congé à fixer librement et les jours fériés. Avec 25 jours de congé (à fixer librement) en moyenne, la Belgique trône dans le top 12 des pays où les travailleurs bénéficient du plus grand nombre de jours de congé. Aux Émirats arabes unis, le premier pays du classement, les travailleurs ont droit à 33 jours de congé. Le Brésil, le Pérou et la Finlande se partagent la 2e place avec 30 jours de congé en moyenne. Les Russes et leurs 28 jours de congé s'adjugent la 3e marche du podium. A l'inverse, avec 15 jours de congé en moyenne, le Mexique et la Chine ferment la marche. Au niveau des jours fériés, la Belgique est par contre moins bien lotie et arrive en bas du classement avec ses 10 jours légaux. C'est en Colombie que les jours fériés sont les plus nombreux (17). A l'inverse, il n'existe que 4 jours fériés en Corée du Sud. Au total, le cabinet constate que ce sont les travailleurs brésiliens qui prennent le plus de jours de repos (44), suivis par ceux des Émirats arabes unis (43) et du Pérou (42). 

Avec un total de 35 jours de repos par an, la Belgique arrive 17e, à égalité avec le Venezuela. C'est aux États-Unis (26), au Mexique (25) et en Corée du Sud (21) que les jours de repos sont les moins nombreux. Par ailleurs, seuls 47% des travailleurs belges peuvent reporter leurs jours de congé d'une année à l'autre, ce qui place la Belgique bien en-deçà de la moyenne européenne de 75%, indique cette étude. Le cabinet a enfin testé l'idée d'octroyer un nombre illimité de jours de congé aux employés. Dans le monde, 4% des employeurs utilisent cette pratique. En Belgique, aucune des entreprises interrogées n'applique ce genre de politique, mais 5% des employeurs l'envisagent. C'est aux Pays-Bas que cette politique est la mieux établie. Les employeurs néerlandais sont 17% à n'imposer aucune limite aux jours de congé de leurs travailleurs et 13% supplémentaires à l'envisager. 75% des employeurs qui laissent le libre choix à leurs travailleurs admettent malgré tout ne pas être totalement satisfaits de cette politique. Aucun employeur néerlandais n'a toutefois supprimé sa politique pour la cause. Cette enquête a été menée auprès de 2.191 employeurs dans 47 pays.