Société La ministre Alda Greoli a prévu un plan jusque 2025. Le prochain gouvernement le suivra-t-il?

La réforme du statut d’accueillante d’enfants en Fédération Wallonie-Bruxelles est applaudie par les concernées, qui se sentent reconnues. Désormais, elles bénéficieront d’un contrat de travail. Un projet pilote court jusque 2019 et concernera 600 accueillantes, dans un premier temps. Or, leur nombre est de 2.600. À terme, en 2025, toutes deviendront salariées. C’est ce que défend la ministre Alda Greoli. Mais, en 2019, le gouvernement de la Communauté française pourrait changer, revoir ses priorités et modifier la trajectoire.

(...)