Société Cela pourrait accroître le risque d’obésité infantile.

Le régime sans gluten a le vent en poupe. Une nouvelle étude de scientifiques espagnols, présentée au 50e Congrès annuel de la Société européenne d’hépatologie-gastroentérologie et nutrition pédiatriques, démontre le danger d’un tel régime si on ne souffre pas d’une réelle intolérance au gluten ou d’une maladie coéliaque.

Le Dr Joaquim Calvo Lerma et le Dr Sandra Martinez-Baronales ont analysé les apports nutrionnels de 1.300 produits, dont 654 sans gluten. Ils ont découvert que les produits sans gluten contenaient plus de contenus énergétiques que les produits traditionnels.

Pour les chercheurs espagnols de l’université de Valence, le régime exclusif à base de produits sans gluten pourrait accroitre le risque d’obésité infantile.

Les pains sans gluten, par exemple, contiendraient un taux plus élevé de lipides et d’acides gras trans. Le niveau de protéines retrouvé dans les biscuits sans gluten serait plus faible que celui des autres biscuits, mais les matières grasses (lipides) y seraient plus présentes. Il y aurait moins de sucre dans les pâtes sans gluten.

Le Dr Martinez-Barona pense que les consommateurs ne sont pas suffisamment informés des valeurs nutritives des aliments sans gluten. Elle milite pour une labellisation de ces produits et un réajustement des valeurs nutritionnelles. "Cela permettrait aux patients, parents, personnel médical et consommateurs de s’assurer qu’ils suivent un régime sain", précise-t-elle.