Société C’est le défi que notre équipe nationale de football compte bien relever d’ici le début de la Coupe du Monde 2018 en Russie.

C’est l’histoire d’un pari lancé par deux hommes, Xavier Verstappen, le directeur de l’Accueil familial, service spécialisé de l’Aide à la jeunesse et son homologue néerlandophone au nord du pays. Ensemble, les deux hommes sont parvenus à convaincre l’Union belge (URBSFA) de les suivre. L’idée : faire en sorte que les Diables Rouges mettent la lumière sur un déficit réel que connaît le secteur de l’Aide à la jeunesse depuis plusieurs années, celui du manque de familles d’accueil en Belgique. Plus de 10.000 enfants, en difficulté dans leur milieu de vie, en ont pourtant besoin.

Pari réussi pour les deux hommes puisque les Diables Rouges à travers la campagne Pacte Endiablé se sont fixés comme objectif de trouver, d’ici la Coupe du Monde de l’été 2018, pas moins de 600 nouvelles familles d’accueil.

"Il nous manque des candidats surtout dans les grandes villes comme Bruxelles, Liège, Mons etc. Il est important de préciser que l’objectif n’est pas d’adopter l’enfant en difficulté mais de lui permettre d’évoluer dans un cadre de vie familial chaleureux, sécurisant et structurant", précise Xavier Verstappen, président de la Fédération des services de placement familial en Belgique francophone.

Impliqués dans ce projet social, les Diables Rouges ont déjà reçu plus de 1.000 lettres d’enfants vivant en famille d’accueil. Certains de ces petits bouts aux histoires souvent très compliquées ont même eu la chance de pouvoir assister les Diables lors de leur rencontre face aux Grecs en mars dernier. Le 3 juin prochain, d’autres actions devraient également être organisées à l’occasion justement du family day proposé aux supporters de l’équipe nationale.

"Cela touche réellement les joueurs. Ils sont très enthousiastes à l’idée de pouvoir sensibiliser le public à cette problématique. Le but n’est pas de réaliser un one shot avec cette campagne mais bien de faire en sorte, tout au long de l’année qui nous sépare de la Coupe du Monde en Russie, d’arriver, via plusieurs actions, à atteindre l’objectif des 600 familles", nous précise Pierre Cornez, porte-parole de l’URBSFA.

Via le #600togo sur Internet, les Diables Rouges promettent ainsi d’en faire un maximum pour attirer de nouveaux candidats.

Tenté, vous aussi, d’aider ces enfants ? N’hésitez pas à consulter le site www.lesfamillesdaccueil.be.