Société

John Goossens élevé au rang de baron à l'occasion du 21 juillet

BRUXELLES Comme chaque année à la veille de la Fête nationale, le Moniteur de ce mercredi a publié la liste des personnalités auxquelles le Roi a accordé une faveur nobiliaire.

Cet acte, toujours attendu, permet au souverain de récompenser des personnes qui ont, dans leur domaine, oeuvré de longues années durant pour le bien du pays.

Parmi les personnalités connues du grand public, on note, cette fois, le nom de Michel D'Hooghe, qui est élevé au rang de baron.

Le président de la Fédération Royale Belge de Football, membre du Comité exécutif de la FIFA et président des commissions médicales de la FIFA et de l'UEFA se voit ainsi récompensé pour ses années de dévouement au ballon rond, encore récemment mises en exergue lors de l'Euro 2000.

John Goossens, grand patron de Belgacom (dont il est administrateur-délégué) est également élevé au rang de baron. Une bonne façon d'encourager ce grand format du patronat belge qui a relevé le défi d'engager l'ex-RTT dans la bagarre de l'ouverture européenne à la concurrence.

Roger Mené, qui a été pendant plus de vingt ans président de la Fédération Nationale des Unions de Classes Moyennes (UCM) a également droit à cet honneur.

Les autres personnalités auxquelles Albert II accorde le titre de baron sont Madame Jeanne Brabants (chorégraphe et pédagogue de danse flamande) ainsi que MM. Pierre Haillez (ancien président et administrateur de sociétés, membre de l'Armée Secrète et volontaire de guerre pendant la deuxième guerre mondiale) et Hugo Paemen (qui a notamment été ambassadeur de l'Union européenne à Washington).

Divers titres personnels de chevalier sont également attribués en cette veille de 21 juillet.

C'est le cas de M. Marc-Yves Blanpain, président de la Belgolaise et cofondateur de la Fondation G qui fait de la prévention contre la drogue dans les écoles.

M. Alphonse Dassen (président du Village numéro 2 Reine Fabiola d'Anvers) reçoit un titre identique, de même que M. Philippe Herreweghe, chef d'orchestre néerlandophone réputé.

Jan Hoet (conservateur du Stedelijk Museum van Actuele Kunst de Gand) et Guy Paquet (connu pour ses actions dans les domaines économiques, sociaux et patrimoniaux) clôturent la même liste.