Les moins valides tardent à être compensés

Publié le - Mis à jour le

Société

Une demande d'intervention pour les personnes souffrant d'un handicap doit être traitée dans les six mois

BRUXELLES Selon la nouvelle législation, une demande d'intervention pour les personnes souffrant d'un handicap doit être traitée dans les six mois. Mais en pratique, il apparaît tant en Flandre qu'en Wallonie que ces délais ne sont pas respectés.

En Flandre, la décision se fait en moyenne attendre durant 8,1 mois; en Wallonie le délai moyen d'intervention est d'un an, rapporte dimanche De Zondag.

Ces interventions sont un filet de sécurité pour les personnes avec un handicap qui ne sont pas ou insuffisamment compensées par les autres systèmes de sécurité sociale. Les demandes doivent théoriquement recevoir une réponse dans les six mois. En 2009, un tiers seulement de toutes les demandes ont été traitées durant ce délai. Fin 2009, 51.000 demandes étaient encore pendantes, dont 7.000 introduites depuis au moins un an.

Il ressort encore d'une question posée par la députée N-VA Nadia Sminate en commission des Affaires sociales qu'il existe une différence entre la Flandre et la Wallonie.

Un patient néerlandophone a reçu une réponse après 8,1 mois en moyenne, un francophone après 12 mois.

© La Dernière Heure 2011

Publicité clickBoxBanner