Société

Le prix moyen par minute pour une ligne fixe s'établit désormais à 4,31 centimes par minute, contre 4,54 centimes en 2010

BRUXELLES Les prix de la téléphonie fixe et de la téléphonie mobile ont continué à chuter l'an dernier par rapport à 2010, s'est félicité jeudi l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT). Le prix moyen par minute pour une ligne fixe s'établit désormais à 4,31 centimes par minute, contre 4,54 centimes en 2010, soit une baisse de 5%.

La part totale des ménages disposant d'un téléphone fixe reste stable à 64%. Le marché de la téléphonie vocale fixe continue cependant à se détériorer en volume puisque le nombre de minutes est passé de 12,51 à 11,83 milliards. L'écart se creuse encore un peu plus avec le nombre de minutes vocales mobiles (14,86 milliards).

Les prix reculent également dans la téléphonie mobile, le prix moyen affichant en 2011 13,8 centimes par minute, en baisse de 12% par rapport à 2010.
Le SMS est toujours aussi populaire, avec une moyenne de 145 messages envoyés par mois par abonné mobile actif, contre 127 en 2010. Le prix moyen d'un SMS affichait 2 centimes.

Enfin, l'IBPT a encore constaté la progression des offres conjointes en Belgique. Près de la moitié des ménages belges (49%) avaient acheté fin 2011 des services de communications électroniques dans le cadre d'une offre combinée, contre 40% un an plus tôt.

Pour effectuer ce panorama du secteur des télécommunications électroniques, le régulateur s'est basé sur les données d'une sélection représentative d'opérateurs actifs sur le marché belge.

© La Dernière Heure 2012