Société

Hors de question d’acheter au prix plein à cette période de l’année.

Préparer les soldes est une vraie séance d’équilibrisme pour Esther, qui étiquette les chaussures de sa vitrine pour que tout soit prêt pour le 3 janvier, premier jour des soldes. Mais ça, c’est en théorie car même si les soldes débutent aujourd’hui, Esther, gérante du magasin 1001 Pattes à Woluwe, ne cache pas qu’elle vend, depuis le 2 janvier, ses articles à prix soldés.“Je ne vais pas risquer de ne pas vendre une paire de chaussures aujourd’hui à une cliente qui ne reviendra peut-être pas l’acheter plus tard".

(...)