Les vols dans les magasins en hausse de 11 %

Mathieu Ladevèze Publié le - Mis à jour le

Société

Les chiffres 2011 de l’association Prévention et Sécurité sont tombés. On a plus volé et pour beaucoup plus cher en 2011

BRUXELLES Chaque année à pareille époque, les magasins redoublent de vigilance. “C’est logique, pendant les soldes, il y a beaucoup plus de monde dans les magasins, donc plus de vols” , commente d’emblée Peter Vandenberghe, de chez Comeos.

De statistiques estivales par contre, il n’en existe point.

Sur base annuelle, le nombre de vols dans les magasins a néanmoins grimpé d’un peu plus de 11 % en 2011, par rapport à 2010, dévoile le dernier bilan statistique de l’association Prévention et Sécurité, qui reprend ici les informations fournies par 638 points de vente en Belgique (Brico, Delhaize, Fnac, Inno, Super GB, H&M, Match, Veritas, etc.), contre 847 en 2010.

La liste des enseignes membres ne couvre évidemment pas toute la Belgique. Le bilan statistique de l’ASBL permet néanmoins de constater que les magasins membres ont été volés 45 fois par jour.

Dans la même veine, 133 produits ont été volés chaque jour de l’an passé, soit une hausse de plus de 25 % par rapport à 2010 si l’on extrapole au même nombre d’enseignes membres de l’ASBL.

Plus en détail, l’association a répertorié 16.468 constats de vols représentant 48.492 marchandises volées pour une valeur globale de 671.780,02 euros. Cette somme dépasse largement celle enregistrée l’an passé – pour 847 magasins : 640.481 euros. Soit une grimpette de 28,5 % ! On a donc plus volé en 2011 et, surtout, pour beaucoup plus.

Peu d’évolution, par contre, quant au type d’articles bénéficiant de l’attention des voleurs. L’alimentation sèche arrive en tête (près de 23 % des vols), suivie par les produits de toilette et de parfumerie (15,3 % des vols), des alcools, vins, bières et eaux (10,2 %), du matériel de bricolage et des accessoires auto (7,2 %). Viennent ensuite les produits de… boucherie (6,1 %) puis l’habillement pour femmes (5,1 %).

Toutes les catégories d’articles sont concernées. De même que toutes les catégories d’âge. À ceci près que, si les vols sont plus nombreux entre 16 et 18 h, ils ne sont pas forcément le fait des plus jeunes puisque ce sont les 30-39 ans qui fauchent le plus : 20,60 % des marchandises volées sont de leur fait.

“Ces chiffres confirment la gravité d’un phénomène qui affecte notre société et porte gravement atteinte à la rentabilité des entreprises , commente le père de cette analyse Léon Wegnez. Une véritable prise de conscience s’impose, alliée à une plus grande sévérité à l’encontre des voleurs.”



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner