Société Les enquêteurs de Test Achats sur le terrain: aucune règle dans la distribution des pièces

BRUXELLES La distribution des euromonikits se poursuivait mardi... dans les pointes de vente où il en restait encore.
Dans le même temps, Test Achats a dénoncé le manque de règles dans cette diffusion à grande échelle des premières pièces en euro. L'enquête de l'association, menée le lundi 17 décembre, démontre que les différents distributeurs n'ont appliqué aucune règle uniforme.
Les enquêteurs de Test Achats se sont rendus dans 9 banques, dans 2 agences de la poste et auprès de 5 guichets d'entreprises publiques de transports.
Test Achats relève qu'il était la plupart du temps impossible de réserver des minikits dans les agences bancaires visitées, et lorsque la réservation avait été enregistrée, elle n'était pas toujours exécutée. Dans les banques, il fallait prouver que l'on était client en donnant son numéro de compte, pour obtenir un eurominikit voire deux par personne ou par famille. Mais cette règle a été plus d'une fois violée devant les enquêteurs: une même personne se présentait à des guichets différents, plusieurs personnes d'une même famille faisaient la file,... Dans un seul cas, la qualité de client n'a pas dû être prouvée.
Auprès des deux bureaux de la Poste, la réservation était impossible et un maximum de deux eurominikits étaient remis.
Enfin, dans les transports en commun (SNCB, De Lijn, Tec), pas de limite mais pas de stock suffisant non plus! `A noter qu'au Tec à Mons, il a été possible d'obtenir 5 eurominikits. Qu'on ne s'étonne donc pas que le stock ait été rapidement épuisé. A ce niveau, les enquêteurs ont eu l'impression que les eurominikits devaient être vendus le plus vite possible´, commente Test Achats.
Dans ses conclusions, l'association des consommateurs émet trois remarques: la masse d'euromonikits à distribuer a été sous-estimée, des règles plus uniformes de diffusion auraient été nécessaires afin de contenter le plus grand nombre, une procédure plus formelle et des guichets spéciaux auraient pu être prévus. Depuis samedi, 5,5 millions d'eurominikits sont disponibles pour les quelque 10.239.085 Belges.
Le succès populaire a en tout cas ravi le ministre des Finances Didier Reynders.
`Je me réjouis de l'engouement, engouement touchant parfois à la frénésie, que l'on a pu constater de la part de citoyens européens sur les sachets d'euros´, a-t-il dit.
Les mécontents n'ont plus que 13 jours à attendre. En janvier, il y aura des euros pour tout le monde.