Société La SNCB et HR Rail font appel aux écoles techniques afin de trouver un moyen pour détecter et nettoyer les graffitis rapidement.

Depuis hier, HR Rail et la SNCB ont donné le coup d’envoi de la huitième édition de BERT, la Belgian Railways competition for Technicians.

Ce concours met les élèves de l’enseignement secondaire technique au défi de développer une solution qui permettra de détecter et d’effacer aussi vite que possible les graffitis des trains. Grâce à BERT, HR Rail et la SNCB souhaitent familiariser les jeunes aux métiers de la SNCB. Le défi de cette année scolaire est double et veut s’attaquer à un fléau qui coûte cher à l’entreprise ferroviaire : les graffitis. "Le but est qu’ils proposent un moyen de détection et de nettoyage plus rapide et efficace que l’actuel", rapporte Marie-Anne Bury, porte-parole d’HR Rail. Les étudiants devront donc plancher sur le développement d’un système rapide de détection des graffitis sur les trains qui permettra la mise en œuvre des actions nécessaires aussi vite que possible.

(...)