Opération Trottoir pour les videurs de dancing

Gilbert Dupont Publié le - Mis à jour le

Société

338 établissements contrôlés: un sur deux n'était pas en règle...

BRUXELLES Ainsi que nous l'annoncions dans nos éditions dominicales déjà, une vaste opération de police s'est déroulée la nuit de samedi à dimanche: au total, 338 établissements de nuit répartis partout en Belgique dont une petite soixantaine dans la capitale ont reçu la visite surprise de la police.

Préparées dans le plus grand secret, ces descentes dans les dancings avaient été ordonnées par le ministre de l'Intérieur Antoine Duquesne himself. Elles étaient supervisées par la police générale du royaume et exécutées, dans un esprit proche de la future police locale, par les services confondus de police et de gendarmerie, 428 gendarmes et 86 policiers communaux.

Allez savoir pourquoi, elle avait reçu assez curieusement le nom d'opération Trottoir. D'Ostende à Arlon, de Mons à Hasselt, en Flandre comme en Wallonie et en Région bruxelloise, ce demi-millier d'hommes et de femmes ont inspecté jusqu'à l'aube cabarets, night-clubs, discothèques, dancings et mégadancings, tous ces lieux où la fatigue, les filles, l'alcool, la drogue, les vols, les bagarres sans pour autant qu'il s'agisse d'une règle peuvent engendrer un climat d'insécurité.

Priorité number one des forces de l'ordre: les portiers. Il est vrai que, depuis exactement un an, ceux-ci sont soumis à une réglementation qui leur interdit de fouiller la clientèle même sous prétexte de drogue , d'utiliser la force, de tenir des fichiers, d'être armés l'interdiction s'étend aux pepper sprays et aux coups-de-poing américains que l'on continue encore pourtant d'employer ici et là ou de faire usage de menottes.

De la loi à la pratique, il peut y avoir de la marge: en organisant Trottoir, l'Intérieur voulait s'assurer que la nouvelle législation était parfaitement respectée partout. Le bilan prouve que tel n'était pas le cas.

Des portiers durs de la comprenure

Pour combattre le délit de sale gueule dans les dancings, un avant-projet de loi prévoit que les établissements de nuit ne pourront engager des portiers qui qu'ils aient ou non été condamnés seraient connus des services de police pour racisme. Les contrôles, enfin, ont porté sur les pourboires qu'il est interdit aux portiers de réclamer de la clientèle (sous peine de se voir poursuivis pour extorsion).

Dernier point, le travail au noir: c'est bien pour ça que 23 fonctionnaires de l'inspection sociale participaient aussi à l'opération.

Pas question, par contre, d'embarrasser la clientèle, encore qu'ici et là des clients aient parfois dû se plier à des fouilles sommaires (recherche d'armes, de stupéfiants) dans la mesure où leur comportement pouvait paraître suspect. Pas d'incident majeur. Succès sur tous les plans.

A voir les résultats de l'opération, on peut même d'ores et déjà prédire que d'autres contrôles auront lieu l'année prochaine. Sur les 338 établissements contrôlés, il a été constaté que 174 soit quasiment un sur deux étaient en infraction avec la loi. A Dinant et à Bruxelles, des armes illégales ont encore été trouvées en possession de portiers qui n'ont visiblement pas encore compris que ce temps-là était fini et bien fini.

"Deux problèmes de stupéfiants par mois"

Gilbert Dupont

Facebook

Galerie photos du jour

Tweets des journalistes DH

Notre sélection d'annonces

NewsLetter

4,83€ Edition Web

Aller sur 4,83€ Edition Web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous cherchez à tout prix à compliquer une situation qui pourtant ne présente aucune difficulté majeure.

Taureau

Vous êtes amené à vous déplacer dans le cadre de votre activité. Une bonne organisation s’impose.

Gémeaux

Pas question de faire la moindre concession sur le plan affectif. Vous campez sur vos principes.

Cancer

L’investissement consenti pour votre activité professionnelle vous vaut les félicitations de vos supérieurs.

Lion

Vous n’avez pas d’autre choix que de vous adapter aux habitudes de votre entourage. Vous faites des efforts.

Vierge

Ne vous faites pas trop de souci. Ce ne sont pas quelques changements qui vont vous mettre en danger au travail.

Balance

Vous avez beaucoup de mal à rester concentré sur ce que vous faites. Vos pensées se dispersent.

Scorpion

Vous avez le sentiment que votre partenaire vous délaisse. N’attendez pas pour lui en parler en toute franchise.

Sagittaire

Soyez sur vos gardes. Vous pouvez facilement vous laisser endormir par de belles paroles.

Capricorne

Votre situation financière est protégée. Vous tendez néanmoins à l’améliorer pour vous mettre à l’abri.

Verseau

Vous faites de gros efforts pour renforcer vos liens affectifs. Votre attitude est réellement appréciée.

Poissons

Même si tout est calme au travail, restez toutefois sur vos gardes. Gardez un œil sur vos adversaires.