Société

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté vendredi un avant-projet de décret qui convertit 363 postes de psychomotricien(ne)s sous statut ACS/APE (agents contractuels subventionnés ou aides à la promotion de l'emploi) en emplois organiques, c'est-à-dire sous statut stable.

Le texte prévoit également de créer des postes organiques et ACS/APE de puériculteurs et de puéricultrices. Le plan sera effectif dès la rentrée scolaire de septembre prochain. Cette décision concrétise la deuxième phase du plan d'amélioration de l'encadrement dans l'enseignement maternel, qui fait partie des objectifs stratégiques du Pacte pour un enseignement d'excellence, indique le cabinet du ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte. La première phase a été réalisée lors de la rentrée de septembre dernier avec le recrutement de plus de 310 instituteurs.

Les psychomotricien(ne)s et les puériculteurs(trices) sont importants pour le développement de l'élève et renforcent le travail des instituteurs, souligne le ministre-président.

Au total, 21,2 millions d'euros seront affectés à la deuxième phase du projet, qui en compte trois. Le plan permettra de créer 1.175 emplois supplémentaires pour mieux accompagner les élèves.