Société Alors que l’âge de la retraite a été relevé à 67 ans, l’incertitude est totale sur les métiers bénéficiant d’un régime d’exception.

"Le ministre des Pensions attend, avant l’été, une proposition des partenaires sociaux qui précise les critères applicables, ainsi que leur mise en œuvre en matière de pension. À défaut d’un accord entre eux, il prendra ses responsabilités", a fait savoir mardi le cabinet du ministre fédéral Daniel Bacquelaine (MR), alors que patrons et syndicats n’hésitent plus, depuis quelques jours, à étaler leurs divergences dans un dossier qu’ils sont censés négocier en toute discrétion : la définition de critères précis, objectifs et contrôlables permettant de juger si un métier est considéré comme pénible ou non. L’enjeu est de taille : alors que l’âge à la retraite sera relevé à 67 ans à partir de 2030, ceux qui sont sur la bonne liste pourront partir à la retraite dès 63 ans.

(...)