Société Le Prince est promu général-major et amiral de division
BRUXELLES Alors que le roi Albert II vient d'obtenir sa quatrième étoile (lire la DH de ce vendredi), c'est au tour du fiston de prendre du grade! Le prince Philippe a ainsi été promu hier général-major et amiral de division. Une évolution tout à fait logique pour un prince héritier de son âge (il aura 41 ans le 15 avril). Le prince Albert avait ainsi été promu général-major à 37 ans.

Philippe a entamé sa formation militaire le 1er septembre 1978 avec la 118e promotion Toutes Armes à l'Ecole royale militaire jusqu'en 1981. Le 26 septembre 1980, il est nommé sous-lieutenant et prête le serment d'officier. Dès juin 1981, le Prince suit une formation de pilote à l'Ecole de pilotage élémentaire de la Force aérienne à Gossoncourt.

En janvier 1982, avec les élèves de la promotion 80A, il entame l'entraînement au pilotage avancé sur l'Alpha-Jet, au Centre de perfectionnement à Saint-Trond. Le 9 juillet 1982, il reçoit des mains du roi Baudouin ses ailes de pilote.

C'est à la base aérienne de Bierset, sur Mirage V, que le Prince terminera sa formation de pilote. Il effectuera un vol solo sur ce type d'appareil le 6 octobre 1982. Au total, durant son instruction, le prince Philippe a accompli 330 heures de vol dont 30 en solo! Le prince Philippe poursuit, dans la foulée, sa formation militaire dans les rangs du Régiment paracommando.

Le 28 octobre 1982, il obtient le brevet A de parachutiste. Il poursuit alors sa formation de Commando à Marche-les-Dames et décroche à l'issue d'un raid dans les Pyrénées son brevet A Commando, que lui remettra le Roi le 17 décembre 1982. Le prince Philippe exercera ensuite la fonction de commandant de peloton au sein du 3e Bataillon de Parachutistes à Tielen. Le 21 mars 1983, il est promu au grade de capitaine. De septembre 1983 à juin 1985, il étudie à Stanford University en Californie, USA. Dès novembre 1988, il suit des cours consacrés aux problèmes de défense et le 1er décembre 1989, il est promu colonel.

Le Prince maintient depuis lors un contact étroit avec nos Forces armées et se tient au courant de leur situation morale, matérielle et technique au travers de visites à des unités et des états-majors. Parmi les récentes activités militaires du Prince, on peut citer les visites qu'il a rendues à l'Eurocorps à Strasbourg (juin 1998), au 2e Wing tactique à Florennes (septembre 1998), au détachement de militaires belges ayant construit un camp pour les réfugiés kosovars en Albanie (mai 1999) et au détachement F 16 belgo-néerlandais DATF en Italie (novembre 2000). Une visite du Prince au contingent belge de la Kfor est actuellement en cours de préparation.