Société

Gaia a mené une action de protestation

RIXENSART " Pour le droit des singes", "Ici, tous les singes sont maltraités", "Les singes ne sont pas outils d'expérimentation" .

Avant de se rendre à Bruxelles devant le Parlement européen, une cinquantaine de membres de Gaia et de la coalition européenne pour mettre fin à l'expérimentation animale ont manifesté devant le siège de l'entreprise pharmaceutique Glaxo SmithKline (GSK), à Rixensart. Déguisés en singes et enfermés dans des cages étroites placées devant l'entrée principale, les militants de la cause animale voulaient marquer le coup alors que la Commission européenne planche sur la modernisation d'une directive prise en 1986 pour la protection des animaux de laboratoire. GSK, d'après Gaia, est le plus grand utilisateur de singes en Belgique. Dans l'Union européenne, ce sont près de 10.000 primates par an qui servent à des expérimentations. "Les singes sont sensibles, intelligents", ils ressentent des émotions, dénonce le président de Gaia, Michel Vandenbosch. La coalition européenne pour mettre fin à l'expérimentation animale, dont Gaia fait partie, réclame l'interdiction des tests sur les primates.



© La Dernière Heure 2007