Société Les victimes du syndrome de Noé accumulent les animaux dont elles ne savent pas s’occuper.