Rhume des foins: nous sommes au début de la période la plus agressive

Publié le - Mis à jour le

Société

L'Institut scientifique de Santé publique (ISP) a ainsi dénombré, samedi et dimanche à Bruxelles, respectivement 19 et 61 grains de pollen de graminées par m3 d'air.

BRUXELLES Cela n'aura certainement pas échappé aux personnes souffrant du rhume des foins: plusieurs espèces de graminées sont en pleine période de floraison. A tel point que nous nous trouvons au début de la période la plus agressive pour les personnes qui souffrent du rhume des foins, relève lundi le service Mycologie et Aérobiologie de l'Institut scientifique de Santé publique.

L'Institut scientifique de Santé publique (ISP) a ainsi dénombré, samedi et dimanche à Bruxelles, respectivement 19 et 61 grains de pollen de graminées par m3 d'air.

Or, une valeur d'environ 50 grains de pollen de graminées par m3 d'air serait suffisante pour provoquer des problèmes allergiques chez toute personne sensibilisée.

Les personnes qui souffrent du rhume des foins doivent rester vigilantes. En effet, par temps sec et ensoleillé, le nombre de grains de pollen dans l'air peut augmenter rapidement, rappelle l'ISP.

Il est notamment conseillé aux personnes concernées de prendre soigneusement leurs médicaments, d'éviter les efforts physiques en plein air, de porter des lunettes solaires ou de ne pas laisser sécher leur linge à l'extérieur.

© La Dernière Heure 2011

Publicité clickBoxBanner