Société

Un adulte sur cinq souffre de dépression

BRUXELLES Plusieurs centaines de milliers de Belges sont sujets à des difficultés psychiques. Les problèmes psychiques constituent la cause principale d'incapacité de travail, loin devant les maladies de l'appareil locomoteur et les accidents. Test-Achats publie dans Test-Santé une enquête sur les troubles psychiques. Un peu plus de 50 % des patients hospitalisés sont satisfaits de leur traitement.

On compte en Belgique un peu plus de 2.000 suicides par an, et on estime que les problèmes de santé mentale entraînent en moyenne une perte de productivité de 3 à 4 % du PNB des différents États membres de l'U.E. D'après les réponses à l'enquête, Test Santé a calculé que pas moins de 17 % de la population adulte du pays présente une forme modérée ou sévère de dépression.

Près de 20 % des Belges qui travaillent déclarent s'être absentés du travail au cours des 12 mois précédents, pour une durée moyenne de 6 jours. 15 % disent même avoir raté une promotion ou avoir été licenciés en raison de leurs difficultés psychiques. Un peu plus de 20 % des Belges ont consulté (au moins) un professionnel de la santé pour remédier à leurs difficultés psychiques; il s'agissait du médecin de famille.

Les patients se sont vu proposer l'une ou l'autre thérapie verbale (thérapie cognitive, comportementale, familiale, psychanalyse,...), sans médicaments (63 %). À l'inverse, 26 % ont suivi un traitement purement médicamenteux, sans aucune thérapie verbale. Seuls 11 % ont combiné ces 2 formes de thérapie.



© La Dernière Heure 2007