Société Vous pouvez être verbalisé si vous vous parquer devant le garage d’un tiers, même avec son accord.

Se garer devant le garage des amis qui vous ont invité pour la soirée n’est pas forcément une bonne idée : vous pouvez très bien vous retrouver avec une amende glissée sous l’essuie-glace du véhicule au moment de prendre congé de vos hôtes. "Vous pouvez être verbalisé si votre plaque ne correspond pas à celle qui figure sur l’autocollant apposé sur la porte du garage", explique Bruno Godart, porte-parole de Vias Institute (ex-IBSR). "Dans ce genre de cas, la police est toujours appelée par le propriétaire du garage. Et donc, forcément, vous n’allez pas vous amuser à l’appeler si la personne garée en face de chez vous est un ami !"

Il n’en reste pas moins que la police peut vous verbaliser d’office, car il s’agit tout simplement d’une infraction au Code de la route. Il est en effet interdit de stationner un véhicule "devant les accès carrossables des propriétés, à l’exception des véhicules dont le signe d’immatriculation est reproduit lisiblement sur ces accès".

Bref, vous pouvez vous garer devant votre propre garage, pour autant que vous ayez mentionné votre numéro de plaque.

Ce n’est plus le cas en France, où vous pouvez être verbalisé si vous êtes garé devant votre propre garage, même avec mention de la plaque. La Cour de cassation a en effet considéré que "l’infraction de stationnement gênant devant les entrées carrossables des immeubles était également applicable aux véhicules utilisés par une personne ayant l’usage exclusif de cet accès". Là encore, c’est la théorie, et les polices municipales peuvent fermer les yeux sur de telles infractions.

Reste la question des garages qui ne sont plus vraiment des garages. Votre voisin a, par exemple, entreposé du matériel de construction dans son garage, le rendant momentanément inutilisable. Dans ce cas, le garage reste un garage : vous ne pouvez pas profiter de son absence pour vous garer devant chez lui. Il doit pouvoir s’y garer ou en offrir la possibilité à qui bon lui semble.

Si ce garage ne peut plus être utilisé à titre définitif pour garer un véhicule, en raison de transformations intérieures, il perd en revanche son statut. Tout le monde peut donc se garer devant.