Société Les règles d’utilisation d’une remorque ou de chargement ne sont pas toujours respectées.

Plusieurs règles existent pour les usagers qui conduisent un véhicule lourdement chargé ou équipé d’une remorque.

Tout conducteur doit régler sa vitesse aux autres usagers, aux conditions climatiques, à la disposition des lieux, leur encombrement, la densité de la circulation, le champ de visibilité, l’état de la route, l’état et le chargement de son véhicule. Sa vitesse ne peut être ni une cause d’accident ni une gêne pour la circulation. Le chargement doit être disposé de telle sorte que, dans des conditions de route normales, il ne puisse pas nuire à la visibilité du conducteur, constituer un danger pour le conducteur ou les passagers, traîner ou tomber sur la voie publique ni masquer les feux, les catadioptres et le numéro d’immatriculation.

En aucun cas le chargement ne peut dépasser, à l’avant, l’extrémité du véhicule.

À l’arrière, le chargement des véhicules ne peut dépasser l’extrémité du véhicule de plus d’un mètre.

L’institut Vias formule plusieurs conseils en cas d’utilisation d’une remorque.

1. Équilibrez le chargement du véhicule et de la remorque.

2. Conduisez de façon souple et homogène (évitez les à-coups, les freinages et accélérations brusques…).

3. N’oubliez pas que l’ensemble véhicule et remorque est plus long et plus lourd, donc plus délicat à manœuvrer, notamment en ville ou sur les petites routes.

4. Alourdi, le véhicule muni d’une remorque met presque deux fois plus de temps à s’arrêter. Il convient donc d’adapter sa vitesse en fonction de la fluidité de la circulation, d’augmenter les distances de sécurité et d’anticiper plus que d’habitude toute manœuvre.

5. La capacité d’accélération, quant à elle, est affaiblie : un paramètre à prendre en compte en cas de dépassement ! La "mise en lacet" de la remorque est très dangereuse. Si la remorque se met à osciller, réduisez votre vitesse.