Sécurité routière : sensibilisation et contrôle accrus

Publié le - Mis à jour le

Société

Lors des nuits de week-end, 50% des contrôles d’alcoolémie effectués après un accident de la route sont positifs


NAMUR La Région Wallonne a mis à la connaissance de la presse sa nouvelle campagne de sensibilisation sur les "accidents de weekends" (3 fois plus graves que ceux qui se produisent en semaine), qu'elle lancera au mois de mai et se poursuivra en juin, lorsque les barbecues reprennent leurs droits et que les "fêtes improvisées" arrosées se font plus fréquentes.

Le ministre des travaux publics, Carlo Di Antonio (PS), tient par ce biais a rappeler des chiffres interpellants en matière de sécurité routière, principalement lors des soirs de weekends. De fait, "40% des tués sur les routes wallonnes perdent la vie à ce moment de la semaine".

"Fête improvisée... retour organisé" trônera en bonne place en tête des affiches disséminées aux abords des routes wallonnes. "Cette affiche vise donc à interpeller les conducteurs sur la nécessité de prendre leurs responsabilités tant pour leur propre sécurité que celle des autres", explique Carlo Di Antonio.

La région et ses partenaires useront d'autres outils de sensibilisation (notamment les réseaux sociaux) puisqu'ils investiront les sorties de lieux festifs.

"Les messages de sensibilisation n’ont d’intérêt que s’ils sont suivis dans les faits", rappelle la région, qui fait dès lors rimer sensibilisation avec contrôles accrus. "La Police fédérale de la route et bon nombre de zones de police locale renforceront donc leurs contrôles durant les week-ends des mois de mai et juin afin de vérifier que le public prend conscience de cette problématique", étaye le ministre wallon.

Les "buveurs occasionnels" sont principalement visés par la campagne. Ces derniers sont responsables de 85% des accidents mortels liés à l'alcool.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner