Société Un voyage à 3.456 m d’altitude à bord du "plus grand téléphérique-terrasse du monde", ça vous tente ?

En mer, on peut naviguer sur une petite barque, un voilier ou opter pour un énorme bateau de croisière avec un pont offrant une vue à couper le souffle. En montagne, c’est pareil. Et le top du top, c’est désormais à Tignes que vous le trouverez. Deux immenses téléphériques-terrasse pouvant accueillir jusqu’à cent personnes chacun, dont vingt… en terrasse, viennent d’y être inaugurés ! Remplaçant le très vieillissant téléphérique de la Grande Motte, ils mènent au sommet du glacier du même nom, à 3.456 m, et proposent à leurs convives un voyage unique au plus proche des éléments.

L’évasion totale, voilà ce que propose la station française à ses aficionados. Après un voyage de sept minutes dans l’historique funiculaire de la station, sorte de métro des neiges, nous voilà aux portes du paradis, à 3.032 m. La terrasse est là, à quelques dizaines de mètres de nous. En heureux privilégiés, nous embarquons. La montée dure cinq minutes, c’est grandiose. Certes, nous sommes un peu serrés, mais gravir les quelque 400 m de dénivelé en sentant le vent et le soleil nous effleurer procure un sentiment spécial. Nos yeux sont en alerte, plus libres que jamais face à ce spectacle grandiose que nous offrent les montagnes. Du mont Blanc à la cime de Bellecôte, en passant par l’aiguille de la Grande Sassière, la vue tout au long du trajet se résume en un mot : waw !

(...)