Société

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles s'est mis d'accord mercredi sur le lancement dès la rentrée prochaine d'un projet pilote financé à hauteur d'un million d'euros.

Dès la rentrée prochaine, un certain nombre d'enfants de maternelle scolarisés dans une école de la Fédération Wallonie-Bruxelles ne paieront plus ou auront du moins droit à un prix réduit pour manger un repas chaud à la cantine. Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles s'est en effet mis d'accord mercredi, lors du mini-conclave visant au réajustement budgétaire 2017, sur le lancement d'un projet-pilote dans les cantines des écoles maternelles. Un million d'euros a ainsi été provisionné afin de réduire la facture des repas chauds pour un certain nombre de parents. Un projet-pilote dont la forme et la concrétisation ne sont pas encore connues et qui sera lancé à la rentrée prochaine, sur l'insistance du PS, qui est particulièrement sensible aux prix pratiqués dans les cantines scolaires.

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.