Tintin entre en gare de Schaerbeek

GDM Publié le - Mis à jour le

Société Train World à Schaerbeek accueille sa première exposition temporaire consacrée à Hergé.

Le Musée du Train situé en gare de Schaerbeek a été inauguré voici un peu plus d’un an. Pour la première fois, il accueille une exposition temporaire, consacrée à Hergé.

Le train est présent dans presque chaque album de Tintin. "Le 10 janvier 1929, les premières cases des aventures de Tintin sont publiées et le héros prend d’emblée le train pour Moscou", rappelle Dominique Maricq, spécialiste de l’œuvre d’Hergé et auteur des textes de l’exposition.

Si Hergé n’a jamais été un voyageur en train compulsif, il aura souvent recours à des métaphores ferroviaires. "La vie est tellement facile quand on est sur des rails", déclarait-il. Et on se souvient du personnage du Lotus Bleu qui répétait inlassablement: "Il faut trouver sa voie". Ferrée ?

Dans cet album, le train joue d’ailleurs un grand rôle. Il emmène Tintin le long du Yang Tsé Kiang, avant que les Japonais ne fassent sauter la voie.

Par la suite, le train emmènera le petit reporter jusqu’à Chicago et la Cordillère des Andes en passant par l’Écosse.

Ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de visiter le Train World pourront faire d’une pierre deux coups, l’Expo Tintin étant imbriquée dans la collection permanente consacrée au chemin de fer en Belgique.

En outre, Tintin a désormais un train à son effigie. À l’occasion de l’exposition, la SNCB a décoré un de ses convois avec des représentations du héros à la houppe. Le train empruntera principalement la ligne Anvers-Schaerbeek-Bruxelles-Nivelles.

Un petit reproche toutefois : si le Musée est conçu pour les personnes à mobilité réduite, il n’est pas à conseiller aux malvoyants : la plupart des salles sont plongées dans une pénombre qui rend parfois la montée des escaliers périlleuse. On sait que la SNCB doit faire des économies mais tout de même… 

© D.R.


GDM