Société Un tiers des animaux abandonnés après les fêtes ont été offerts à Noël ou à la Saint-Nicolas.

À l’approche des fêtes de fin d’année, il n’est pas rare que le mot chien ou chat figure sur la liste de souhaits adressée à saint Nicolas ou au Père Noël. À en croire de nombreuses lettres reçues par le grand saint ces derniers jours, les poneys et chevaux ont également la cote auprès des plus petits. Mais si certains enfants sont passés maîtres dans l’art de convaincre leurs parents de céder à leurs envies, il vaut pourtant mieux y réfléchir à trois fois avant de les écouter.

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.