Société 90 % des personnes souffrant de cette allergie au soleil sont… des femmes !

Le retour des beaux jours n’est pas toujours synonyme d’allégresse. Outre les rhinites allergiques, le beau temps printanier peut amener, dans son sillage, un lot d’inconfort dermatologique. La lucite estivale, communément appelée allergie au soleil, mène la vie dure à 10 % de la population !

(...)