Société

Un enfant bruxellois sur deux ne va que rarement ou jamais se promener en forêt, ressort-il d'une enquête de l'ASBL Paper Chain Forum. Cette dernière et l'association Goodplanet entendent dès lors leur faire mieux connaître ce milieu au moyen d'un projet forestier éducatif, qui a été présenté jeudi à l'école communale Sint-Joost-Aan-Zee à Saint-Josse-ten-Noode. D'après cette enquête, réalisée auprès de 236 enfants du troisième degré répartis à travers la région bruxelloise, les jeunes de la capitale sont très peu en contact avec cet environnement naturel.

Ils ont en outre encore de nombreuses fausses idées sur le bois et le papier, relève Paper Chain Forum, dont la mission est axée sur la communication de messages relatifs à la relation entre le papier et l'environnement. Neuf enfants sur dix pensent ainsi que les arbres disparaissent de la forêt afin d'en faire du papier. Le même nombre est d'avis qu'en utilisant moins de papier on sauve des arbres. Ce que ces jeunes ignorent c'est que jusqu'à 80% du papier est recyclé et que des fibres de papier ne doivent y être ajoutées que de temps en temps.

Développé en partenariat avec Goodplanet, qui encourage à s'engager et à construire une société durable grâce à la mise en œuvre d'actions positives et au partage d'expertise, le paquet de leçons éducatives devra enseigner aux enfants les fonctions sociales, écologiques et économiques de la forêt. Huit écoles primaires de Bruxelles participent à ce projet. A l'issue de quelques leçons classiques, ces jeunes se rendront au musée de la forêt à Hoeilaart, où ils découvriront la pratique au travers d'ateliers sensoriels.