Un enfant vous coûte jusqu’à 3.000 € par an

Nicolas Franchomme Publié le - Mis à jour le

Société

Un être humain n’a pas de prix mais fonder une famille implique certains frais et dépenses inévitables

BRUXELLES Fonder une famille nécessite pas mal de frais pour atteindre un niveau de vie satisfaisant auquel les parents ne sont pas forcément préparés et souvent mal informés.

La rentrée des classes pointant doucement le bout de son nez, l’heure est venue de faire le compte des dépenses estivales. Place aux économies, afin de surmonter l’inquiétude des parents du budget à consacrer aux frais de scolarité de leurs enfants. Ceux-ci ne sont pas forcément clairs pour tout le monde et parfois peu détaillés.

Avec des revenus moyens variables en fonction des différentes situations familiales, certains parents se préparent aux coûts de scolarité de leur enfant. D’après une étude de la Ligue des Familles, ces coûts en moyenne dépassent les 1.000 € par an pour un enfant en maternelle, supérieur à 2.100 € en primaire et jusqu’à 3.000 € pour un enfant dans le secondaire.

Il faut distinguer différents types de frais scolaires : frais directs (fournitures scolaires), les frais indirects de garderie et temps de midi (7 % des établissements scolaires font payer la surveillance du temps de midi), et les coûts de voyages scolaires et activités culturelles.

Un constat important : 74 % des parents ignorent si les dépenses demandées par l’établissement scolaire sont obligatoires ou facultatives. Le principe de gratuité de l’accès à l’enseignement prévaut.

Mais certains frais peuvent être réclamés tels que ceux nécessaire pour l’accès aux activités culturelles et sportives.

Attention, depuis le 1er septembre 2007, aucun frais de photocopies ne peut être réclamé dans l’enseignement fondamental et maximum 75 € dans l’enseignement secondaire. Des subventions sont allouées aux écoles pour couvrir les manuels scolaires.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner