Société Les prévisionnistes se disent optimistes quant aux chances d'avoir de la neige en Ardenne

BRUXELLES Comme chaque année à la même période, bon nombre de personnes se posent inlassablement la question de savoir si oui ou non la neige sera-t-elle parmi nous pour les fêter de fin d'année?
Du côté de l'Institut Royal Météorologique de Belgique (IRM), on se veut optimiste étant donné les conditions climatiques actuelles. `Pour le moment, on peut dire qu'il y a de grandes chances pour que la neige soit présente le 24 décembre. On s'attend à des chutes de neige ce vendredi et ce samedi. Le temps assez froid qu'il risque de faire, surtout dans les Ardennes, est un facteur déterminant. Il permet, en effet, à la neige de rester plus longtemps sur le sol´ annonce un prévisionniste de l'IRM. Les chances d'avoir un Noël blanc sont plus favorables pour les personnes habitant au sud du sillon Sambre et Meuse. Les prévisionnistes affirment qu'une couche de dix centimètres pourrait recouvrir les territoires du sud de la Belgique. Si c'est le cas, ce sont les propriétaires des stations de ski et les amateurs de la glisse qui seront ravis. `Il a déjà un peu neigé ces derniers jours, on constate un dégel en ce moment. Il ne reste plus qu'à espérer et à écouter la météo´ déclare Mme Herman, coresponsable de l'asbl Ski Club de Spa. En tout cas, ce n'est pas avec dix petits centimètres de neige que les pistes vont pouvoir se remplir de skieurs. D'après les premières indications de l'IRM, tout porte à croire que le Noël de cette année sera en fait fort identique à celui de l'année passée.

La 2e année la plus chaude

Selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM), l'année 2001 a toute les chances d'être la deuxième année la plus chaude depuis 1860 en raison du réchauffement de la planète. Bien que les données définitives ne seront connues dans le courant 2002, l'OMM a observé en 2001 des températures moyennes supérieures à la normale sur une grande partie de la planète. `Neuf des dix années les plus chaudes depuis les premiers relevés se situent dans la décennie 1990´ a précisé le directeur général adjoint de l'OMM.