Société Née en 1989, la brocante des quais de Charleroi est un rendez-vous à ne pas manquer

BRUXELLES A l'agenda des brocantes, il y a bien entendu ces centaines de rendez-vous fixés par les associations de quartier, les centres commerciaux et autres asbl. Mais il y a aussi les véritables institutions telles que Temploux, Ciney ou encore la brocante des quais de Charleroi. C'est précisément cette dernière qui, vieille de plus d'un quart de siècle, se déroulera le week-end prochain.

Si la première édition de la brocante des quais de Charleroi s'est tenue en 1989, il faut cependant remonter un an plus tôt pour en découvrir l'origine. En effet, l'oeuvre sociale de la St Nicolas de la Sonaca, usine très importante située à Gosselies, avait fait appel à Belgique Numéro 1 pour organiser une animation qui permettrait de faire entrer de l'argent pour que les enfants du personnel reçoivent un cadeau le 6 décembre 1988.

Il n'en fallait pas plus pour lever une armée de bénévoles qui mirent sur pied une brocante sur les pistes d'aviation jouxtant l'usine. D'emblée, le succès fut au rendez-vous, que ce soit en termes d'exposants ou de visiteurs. Et les enfants de la Sonaca en furent les premiers ravis, repartant les bras chargés de cadeaux à St Nicolas. Le pari était gagné et les organisateurs n'hésitèrent pas une seule seconde à réitérer l'opération l'année suivante. C'est ainsi que la brocante des quais allait naître, en juin 1989.

Fort heureusement, les organisateurs s'étaient armés d'une bonne dose de courage et d'enthousiasme, car ils n'avaient pas mesuré l'ampleur d'une telle organisation. S'ils n'avaient eu à gérer qu'un simple volet administratif en organisant leur premier rendez-vous sur les pistes de la Sonaca, ce fut une tout autre paire de manches en occupant les quais de Charleroi, avec le cortège d'autorisations qu'un tel événement suscitait.

Mais une fois encore, le succès fut au rendez-vous, avec plus de 200.000 visiteurs pour la première édition. Non seulement la foule avait décidé de rallier les quais, mais elle se déplaça aussi dans tout Charleroi, de la ville haute à la ville basse. Une affluence totalement imprévue, comme en témoignent les... deux policiers prévus par la Ville pour couvrir la manifestation. Du renfort fut donc rapidement appelé pour gérer les énormes problèmes de circulation générés par la foule. Mais tout se déroula dans la plus parfaite des ambiances, tout comme lors des nombreuses éditions qui suivirent puisqu'aucune agression n'a été à déplore jusqu'à ce jour. La brocante des quais, c'est avant tout une grande fête familiale, où la police n'a qu'à gérer la foule et canaliser les milliers de voitures.

L'édition 1989 rassembla des centaines d'exposants, invités gracieusement par les organisateurs à disposer des kilomètres de quais. Alors que la brocante débutait à 18 heures le dernier samedi de juin, les premiers exposants avaient déjà pris possession des lieux le mercredi matin. Les aléas de cette première un peu chaotique furent rapidement corrigés, tout en maintenant le caractère populaire et convivial de ce rendez-vous annuel.

Au fil des années, la brocante a vu naître quelques innovations dont le village des artisans sous chapiteau, qui hélas a disparu quand le parking des douanes a été remplacé par les aires de la TEC. Des initiatives privées ou associatives sont également venues se greffer à al brocante. Les commerçants des piétonniers de Charleroi ont organisé des animations dans leurs rues. Le passage de la bourse est devenu le temple du livre, de la bd et du disque, le boulevard Tirou est occupé sur toute sa longueur par la nuit des maraîchers, les restaurateurs de la place Buisset ont mis sur pied un quartier gourmand ; certains établissements ont organisé des fêtes, des bals de rue, des spectacles... La manne que représentent 200.000 chineurs est unique dans l'année pour la métropole ! Tous les commerçants, le secteur Horeca en tête est unanime pour avouer que la brocante des quais représente leur plus grosse recette de l'année, l'équivalent souvent de plus d'une semaine de rentrées financières réalisée en seulement 24 heures!

Parmi les plus importantes manifestations du genre en Belgique, la brocante des quais est un succès de jour... comme de nuit. C'est en effet durant la nuit que l'émerveillement est total! Feu d'artifice, artistes des rues, chanteurs, musiciens, jongleurs, cracheurs de feu et autres baladins se mêlent à la foule joyeuse. Rendez-vous est donc d'ores et déjà pris pour samedi prochain. Réservez votre journée, vous ne serez pas déçus!

Brocante des quais de Charleroi: samedi 18 et dimanche 19 juin.

© La Dernière Heure 2005