Société C’est le moment du rush sur les arbres de Noël. Un moteur de l’économie wallonne qui exige de se poser les bonnes questions au moment du choix de l’essence…

Les enceintes commencent à chantonner du Claude Barzotti à tire-larigot. Il fait nuit noire à 16 h 32, l’occasion de lever la tête et de jeter un regard d’enfant aux guirlandes lumineuses, pour la plupart déjà installées. Les premières gelées sont là. La Saint-Nicolas est imminente. Vous le subodorez, le parfum de Noël qui commence à flotter ?

L’occasion, pour de nombreux Belges, de succomber à la tradition de l’arbre de Noël. Le roi des forêts conte, de fait, une histoire plus belge qu’on ne le croit : la Belgique, qui produit 4 à 5 millions d’arbres par an, est en effet l’un des plus gros producteurs de sapins d’Europe. Il n’y a que l’Allemagne et le Danemark pour nous damer le pi(o)n !

(...)