Société On estime que près d’un chien sur cinq en souffre

Votre chien vous semble quelque peu ennuyé lors des promenades quotidiennes : il lève fréquemment la patte dans l’optique d’uriner mais sans résultat. Et si d’aventures, quelques traces d’urine sont déposées, ce peut être sans raison sur le tapis ou le carrelage de la maison… Avec de temps en temps du sang mêlé ! Ces signes ne devraient pas tromper : il est temps de consulter votre vétérinaire car un souci probable de calculs urinaires guette votre compagnon.

On estime que près de un chien sur cinq vu en consultation vétérinaire est concerné par ces problématiques de calcul urinaire ou sablose urinaire.

Un calcul urinaire est une concrétion qui se forme dans l’appareil urinaire du chien (du rein à la vessie en passant par les uretères et l’urètre, le canal d’évacuation des urines). Le calcul se constitue à partir de mucus, de petits débris de cellules ou encore de restes de bactéries. Autour de ces noyaux se cristallisent divers types de minéraux ce qui aboutit à la formation du calcul. Ces cailloux ainsi formés (calculs) se bloquent dans les passages étroits du tractus urinaire (l’ensemble des conduits et organes permettant la formation et l’évacuation de l’urine).

(...)