Record d'affluence, en un mois, au marché de Noël bruxellois. C'est pas fini !

BRUXELLES La magique grand - rue aux cabines fermées et chauffées des Plaisirs d'hiver n'a pas fini de tourner, place Sainte-Catherine !

Un. Les animations (la patinoire et sa moyenne de 2.000 glisseurs quotidiens; et l'immense cercle évoqué ci-dessus) resteront accessibles jusqu'au 4 janvier. Deux. Pour la première fois en sept éditions, çà et là, quelques chalets leur ont emboîté le pas. Trois. Si "la" manifestation hivernale du marché au poisson s'achève, c'est nantie de records théoriques d'affluence.

Explications. En 2007 , Plaisirs d'hiver draina, à la louche, deux millions de promeneurs. En ce cru-ci, quatre mesures volumétriques estiment, au jour le jour, les passants à 150.000. Faites le compte. En quatre semaines, les organisateurs grimpent à plus ou moins 2,5 millions de fans du "plus long marché de Noël du monde". En l'espèce, on s'en voudrait de contredire Freddy Thielemans (PS), le bourgmestre local, heureux comme un pinson des bonheurs égrénés parmi les 240 chalets de ce kilomètre et demi...

Côté recettes ? Que retenir, si ce n'est que les hôteliers et les restos alentours ("Jusqu'à la rue de Flandre", signale le maïeur) font 20 à 25 % d'entrées supplémentaires. Quand Philippe Close (PS, Tourisme), nous prétendait que le défi majeur, c'était la "gestion du succès"...

Guy Bernard