Angeli : 1 but en 65 sec.

Publié le - Mis à jour le

À 18 ans, le Bruxellois du Standard a fêté ses débuts en D1 en inscrivant le 0-2 à la 97e minute

LIÈGE "Je pensais lancer Angeli contre le Cercle, mais les circonstances du match en ont décidé autrement. Il a dû attendre la fin de match à Courtrai. Je me suis trompé : j'aurais dû le lancer plus tôt", sourit Laszlo Bölöni. Le coach aurait préféré être rassuré avant la 97e minute. Les six minutes de temps additionnels, justifiées vu les pertes de temps des Rouches et les remplacements, auraient pu profiter à Courtrai qui poussait pour égaliser. Finalement, elles ont profité à Arnor Angeli, qui a qui a inscrit le 0-2 à la 97e, 65 secondes après être monté.

"J'ai centré, le gardien a repoussé le ballon dans mes pieds et j'ai tiré", raconte Arnor Angeli. "J'ai couru vers le banc pour remercier le coach de m'avoir donné ma chance. Je l'ai saisie du mieux que j'ai pu. Je dois continuer à travailler pour montrer que je peux apporter quelque chose à l'équipe." Le gaucher de 18 ans est monté dans le noyau A cet été, un an après être arrivé au Standard. "J'ai joué 7 ans à Anderlecht. La dernière année s'est mal passée et je suis allé au Brussels pour rester à Bruxelles, où j'habite. Puis, j'ai eu l'occasion de venir au Standard. Mon père est pompier à Anderlecht... mais il supporte l'équipe où je joue."

D. D.M.

Publicité clickBoxBanner