Un premier joueur qatari débarquera aussi prochainement au Kehrweg

Après avoir connu l’ère italienne (Antonio Imborgia) jusqu’en Jupiler Pro League et puis la période allemande (Ingo Klein, emprisonné début 2012) a commencé, cet été, le règne qatari d’Aspire.

Évidemment, ces incessants changements ont de quoi interpeller les supporters de l’AS, un sentiment d’identification devenant difficile à leurs yeux.

Ainsi, en invitant la presse à Doha la semaine dernière, le but des membres du groupe Aspire visait aussi à convaincre du bien fondé du projet.

Dans cet environnement démesuré qu’est le Qatar, Andreas Bleicher (directeur d’Aspire Zone depuis l’origine du projet il y a presque dix ans), Christoph Henkel (directeur sportif d’Eu-pen) et Thomas Herbert (responsable financier) confirment l’ambition de demeurer à Eupen sur le long terme.

Et de s’impliquer au sein du cercle germanophone sans viser l’achat d’un autre matricule, plus huppé. Ainsi le rachat du PSG n’intéressait-il pas le groupe Aspire, ce rachat ne cadrant pas avec l’optique du groupe.

Depuis le Qatar, notamment, les dirigeants gèrent Eupen. De toute manière, le groupe a, financièrement parlant, les reins suffisamment solides pour aboutir à son objectif en plaçant, mercato après mercato, les meilleurs jeunes joueurs d’Aspire au Kehrweg.

Cela a commencé avec l’arrivée des Asamaoh, Kenne, Diagne... Cela se poursuivra en janvier avec les qualifications des jeunes (18 ans) Radebe, Diedhiou, Mngadi, Simelela, Uwaegbulam et Ali Khali.

Prochainement pourrait aussi débarquer le premier joueur qatari...

E. T.

Andreas Bleicher est, avec Ivan Bravo, l’un des deux hauts responsables d’Aspire.D. R.