Athus doit se transformer et redorer son blason. Avec le projet de la rue Floréal, un nouveau pas est franchi. Fini le passé industriel, place à la modernité. Une première présentation officielle vient d’avoir lieu au Centre Culturel de la ville. "Athus se métamorphose et change de look. Une ville dans la ville, tel était notre projet. Ce n’est pas une histoire récente que de parler de rénovation urbaine. Les premiers subsides ont ainsi été demandés dès 2012", rappelle la bourgmestre Véronique Biordi. Situé à quelques centaines de mètres du zoning (PED) et du terminal conteneurs d’Athus, cet espace se trouve à l’angle des rues Floréal et des usines. Il va se transformer.

L’idée est de créer des espaces verts, appelés zone verte (verdures, plantations) et de profiter de l’étang de la pêcherie tout proche en créant aussi une zone bleue (le cours d’eau n’est pas loin et la pêcherie sera transformée). Pour réaliser ces travaux, un cahier des charges a été demandé aux auteurs de projets (Agua, Alinéa Ter et A.3). Ceux-ci ont dessiné une esquisse. "Il devrait y avoir deux immeubles de 4 étages. Avec un parking au sous-sol. D’autres places de parking seront créées en surface. Pour le moment, nous ne savons pas encore confirmer le nombre d’appartements que nous y trouverons. On devra aborder cette question avec le futur partenaire privé qui se lancera dans cette construction. Les appartements devraient avoir une surface comprise entre 80 et 110m2. Nous pensons en faire entre 50 à 54", précise un des responsables des plans.

L’administration communale d’Aubange a introduit un certificat d’urbanisme pour y construire un projet immobilier de qualité. Elle a récemment reçu un avis favorable des fonctionnaires délégués et techniques. C’est elle qui prendra en charge les charges d’urbanisme. Ce projet de rénovation de la rue Floréal sera mis à l’ordre du jour lors du prochain conseil communal qui aura lieu le 25 juin. Si le point est approuvé, un marché public sera lancé avant la rentrée. Il faudra ensuite patienter quelques années avant de voir cette zone ressembler aux plans montrés ce jeudi soir.